PAAQE
Programme d'Appui sur l'Amélioration de la Qualité de l'Enseignement

L'éducation et l'information = la voie du développement

La formation des enseignants en méthodes actives
Le choix des enseignants de haute qualité est la voie vers la qualité de l'éducation. Sur cette optique 76 enseignants sont formés en methode active et participativedont; 48 viennent de 12 écoles primaires et 26 de 4 écoles secondaires de section Pédagogique . Dans le programme sont inclus des inspecteurs et des directeurs d'écoles qui transmettent le savoir à leur collègues et aux autres écoles. 

Procédure: filmer les enseignants en action comme ligne de base, aprés une observation minutieuse des extraits filmé, nous leur transmettons tout outil nécessaire pour leur permettre l'application des connaissances acquises. Le suivi et l'évaluation se font par un groupe de personnes bien formées. Au bout de six mois, nous voyageons de nouveau pour une formation de suivi. Nous le faisons en collaboration avec l'Université d'Amsterdam, Edukans et le ministère de l'éducation de la RDC. 

Discours du Ministre Musemena à la clôture le projet Paaqe/RDC en mars 2018

République Démocratique du Congo

Ministère de l'Enseignement Primaire,

Secondaire et Professionnel

Le Ministre

Discours de Son Excellence Monsieur le Ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel prononcé à la cérémonie de clôture de la 1ère phase du Programme d'Appui à l'Amélioration de la Qualité de l'Enseignement (PAAQE)

- Monsieur le Secrétaire Général à l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel ;

- Monsieur l'Inspecteur Général de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel ;

- Monsieur le Coordonnateur International du Projet EDUKANS ;

- Madame la Représentante de l'Université d'Amsterdam ;

- Mesdames et Messieurs les Directeurs-Chefs de Services Centraux de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel ;

- Mesdames et Messieurs les Inspecteurs Généraux Adjoints ;

- Monsieur le Représentant Légal de l'Armée du Salut, Facilitateur du Programme ;

- Madame et Messieurs les Directeurs Provinciaux de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel de la Ville de Kinshasa ;

- Mesdames et Messieurs les Inspecteurs Principaux Provinciaux de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel ;

- Madame la Promotrice de l'ONG TOSANGANA ;

- Monsieur le Promoteur de l'ONG BAMBALE ;

- Mesdames et Messieurs les Inspecteurs Principaux Provinciaux Adjoints chargés de la Formation ;

- Mesdames et Messieurs les Chefs des Sous-Divisions Provinciales de la Ville de Kinshasa ;

- Mesdames et Messieurs les Inspecteurs Chefs de Pools

- Mesdames et Messieurs les Formateurs ;

- Chers Séminaristes ;

- Distingués invités ;

L'Education s'est révélée, à travers les siècles, comme un facteur incontournable dans la mise en route de tout développement. En effet, de l'antiquité grecque à nos jours, en passant par Rome et l'Egypte, on peut admirer l'étendue des merveilles et prodiges réalisés grâce à l'Education.

Voilà pourquoi le Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, a retenu l'Education comme l'un des cinq chantiers prioritaires dans la reconstruction de notre Nation. Le Gouvernement de la République par le biais du Ministère de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, œuvre pour l'amélioration de la qualité de l'enseignement à tous les niveaux de notre secteur.

C'est ici, Mesdames et Messieurs, le lieu d'exprimer toute la gratitude de la République aux partenaires éducatifs qui nous accompagnent dans cette lourde tâche. A ce jour, nos remerciements s'adressent particulièrement à l'ONG hollandaise « EDUKANS » qui a mené une étude intitulée « La cartographie du Paysage Educationnel en Afrique » cas de la République Démocratique du Congo.

Il s'est dégagé une identité de vue entre cette étude et les constats retenus dans la « Stratégie de développement de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel 2011-2016 ». Quelques faiblesses majeures de notre système éducatif ont été épinglées tant au niveau Primaire que Secondaire notamment l'entrée tardive à l'école primaire et les fréquents redoublements presque dans toutes les classes du secondaire et j'en passe. Elle a eu le mérite de mettre sur pied un programme d'enseignement adapté à notre contexte lequel a été expérimenté avec succès dans 16 écoles ciblées dont douze (12) Primaires et quatre (4) Secondaires, toutes de la section pédagogique.

Monsieur le Coordonnateur International,

Comme vous avez eu à le constater, l'apport de votre Fondation peut beaucoup apporter à l'amélioration de la qualité de notre système éducatif. Mon vœu le plus ardent est de voir votre ASBL ne pas s'arrêter en si bon chemin. Qu'il plaise à votre ASBL d'étendre son action sur beaucoup plus d'écoles et dans d'autres provinces du Pays. Le Ministère de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, pour sa part, s'engage à mettre en pratique la Méthode d'Enseignement et d'Apprentissage Actifs dans les Ecoles du pays en même temps qu'il promet de pérenniser cette pratique pédagogique au-delà de la durée du projet.

Mesdames et Messieurs, je ne saurais terminer cette adresse sans féliciter l'Eglise « Armée du Salut », les fondations Tosangana et Bambale partenaires d'Edukans qui ont mis leur expertise et leur riche expérience à contribution pour la réussite de cette première phase du 

projet « Edukans ».

Ainsi, je déclare close la première phase d'implémentation de la version hollandaise de la Méthode d'Enseignement et d'Apprentissage Actifs.

Que vive l'EPSP,

Que vive la RDC

Je vous remercie.

Accueil                Projet en cours              Soutien              Notre team          Contact              Galerie